Koh Yao Noi, Eden sauvegarde

Publié le par Looo

La suite! La suite!

Chers lecteurs, le chapitre d'aujourd'hui vous parlera d'une ile peu connue - et heureusement! - et preservee, alors preparez vos cahiers, prenez des notes, car va y avoir du potentiel paradis dans les lignes a venir!
Normal, c'est les iles.... et les iles thailandaises... y'a rien a faire, c'est magique.

Bon c'est parti! Le samedi 30 janvier on revient donc en Thailande apres une sortie "tampon" pour obtenir a nouveau nos 30 jours sur le territoire. Les reglementations changent tout le temps en ce moment, il y a quelques mois il suffisait de sortir par voie terrestre (bus) ou maritime pour obtenir les 30 jours supplementaires, mais cela a ete supprime et seule la voie aerienne est valide pour obtenir 30 jours, a defaut de 15 pour les autres... Vive l'ecologie.

On atterrit donc vers 22h, creves par notre journee, heureusement Olivier, qui nous heberge ce soir, est venu nous chercher a l'aeroport. Il est Francais, est marie a une Thai, ils ont un terrain ensemble et ont decide de construire quelques chambres pour y loger principalement des Thai (ils sont a cote de l'Universite) mais aussi des routards qui voudraient faire une halte pour visiter la ville ou qui veulent tout simplement eviter les plages de l'ouest, comme nous.
On arrive a la guest house, c'est super charmant et au calme!

Voila l'adresse, pour ceux qui seraient interesse: www.thegreen-guesthouse.com

On s'installe a la terrasse et on discute le coup avec Olivier, pendant que sa femme nous prepare un petit riz saute, car on a la dalle! C'etait de-li-cieux. Un regal! On va ensuite se coucher, morts de notre journee, et on decouvre un lit genial, ultra confortable avec couette... MMhhhh ca nous rappelle chez nous!!!

Le lendemain matin, dimanche 31, on se leve vers 9h30 apres une trop bonne nuit, et allons manger le petit dej sur la terrasse: toasts au Nutella!!! Bonheur. Aujourd'hui est un jour special - un de plus - car c'est l'anniversaire de Papou!!! On en profite encore pour vous souhaiter un merveilleux anniversaire, et comme on a dit, cadeaux et festivites au retour!!!

Olivier nous depose ensuite dans le centre (qu'on n'aura pas le temps de visiter, dommage car il parait que c'est hyper typique et vraiment sympa a voir...) afin de nous trouver un bus qui nous amenera a l'embarcadere de Baan Rong, ou part le bateau pour Ko Yao Noi. Plus qu'un bus, c'est a nouveau le meme genre d'embarcation qu'a Sukhotai, un camion sans paroi donc tout ouvert, avec un toit et des bancs. Il part dans 10 minutes, on a de la chance! On est entoure de locaux, dont une femme en face de nous accompagnee de sa fille, qui reviennent du marche, car elles ont plein de sacs plastiques avec fruits, legumes, bidoche et oeufs. La femme a visiblement eu un soucis aux dents car il lui en reste une minuscule atrophiee a sa gencive superieure, le reste a disparu. ne reste que la gencive en question. Special. Mais ce qui a veritablement rajoute du piment au spectacle, c'est quand, durant le voyage, elle a decide de retirer les poux des cheveux de sa fille allongee sur ses genoux. Tout en mangeant des cacahuetes (avec pas mal de residus volant un peu partout, manque de dents obligent) et en envoyant balader les fameux poux un peu partout dans le "bus", dans ses sacs de viande et autres victuailles. Aaaahhh. On voulait de l'authentique... J'essaye plutot de me concentrer sur un vieux monsieur present aussi dans le bus, vraiment tres vieux et tout ride, avec son chapeau de muslim sur la tete, tout recroqueville... Magnifique. J'ai heureusement reussi a eterniser son portrait, par contre Madame l'Edentee, pas possible. On arrive a l'embarcadere dans les temps, le bateau part dans 15 minutes. Le sud de la Thailande a beaucoup d'influences musulmanes, de par sa proximite avec la Malaisie, et nous retrouvons donc les voiles et les petits chapeaux ronds.
On prend le bateau entoure de locaux, la traversee dure 45 minutes et ce sera suffisant pour me cramer les epaules sous un soleil de plomb. On arrive a koh Yao, ici tout est calme, sauvage et reposant. On nous conduit a notre guest house, j'ai nomme Tabeak Bungalows ( http://www.kohyaotravel.com/tabeak-viewpoint-bungalow/ ). On est accueilli par un charmant couple thai-japonais, on choisit notre bungalow, situe aux premieres loges pour admirer la vue epoustouflante sur la baie, avec ses reliefs karstiques sortant comme des pics de l'eau. Magnifique.

On passe le reste de la journee a se balader sur la plage, ca nous avait tant manque!!! Didier-Mac Gyver se construit une nouvelle canne a peche et tente de choper le repas du soir pendant que je m'emerveille de la vue et du calme. Sur l'ile, quelques hotels et restaurants, mais vraiment raisonnable, tout est si paisible, les habitants sont charmants et ravis de voir debarquer quelques touristes interesses par autre chose que la debauche et les pizzas. Cette ile n'est surement pas la plus "paradisiaque" en termes de plages et de spots de snorkelling, mais elle a un charme enorme, qui lui vaut une place en or dans notre voyage.

On est tombe dans le meilleur hotel de l'ile, on n'en aurait pas voulu un autre pour rien au monde! Nos hotes sont extra, d'une gentillesse a faire fondre un iceberg, la preuve, on est a peine arrive, qu'ils nous proposent de nous emmener demain sur une ile en face pour y faire un gros barbecue et passer la journee la-bas! A ses frais en plus! Il nous invite!

Le lendemain matin donc, lundi 1er fevrier, on petit-dejeune au restaurant, situe encore plus haut que les bungalows, je vous raconte donc pas la vue... Cafe et the a volonte et gratuit... Un bon muesli au yaourt et fruits frais... et c'est parti pour l'ile deserte! On est 5 a partir avec Pramote, un autre couple de Francais et un Danois excentrique, du nom de Tu. Un truc dans le genre. Bref on saute sur une becane et partons en direction de l'embarcadere ou se trouve le bateau de notre hote, qui s'arrete en chemin pour nous acheter crabes et crevettes (vivants) et poissons fraichement peches au matin, ainsi que des cannes a peche pour qui veut. Didier ne se tient plus.
L'ile est a 15 minutes en bateau, elle est magnifique. Juste une petite plage incurvee, avec derriere un mur de roche enfoui sous la vegetation, ce qui fait qu'on ne sait pas en faire le tour. Tout de suite, Pramote s'active pour commencer le feu et cuire nos bebetes. Pendant ce temps, on s'extasie sur la beaute du lieu et de "notre" ile, on est seuls au monde, c'est si calme... Vers midi, on mange tous ensemble un bbq de fou, le poisson est divin, les crevettes et le crabe extras. Pramote a pense a tout, petit tupperware de riz saute aux legumes pour chacun, sauce a l'ail et aux piments pou accompagner le bbq et bouteilles d'eau a volonte! C'est Byzance. On est trop bien.
On reste une bonne partie de l'apres-midi sur notre ile, voyant de temps a autre debarquer un petit bateau avec deux ou trois touristes venus faire un plouf et qui repartent ensuite.
Vers 15 heures, il faut rentrer, la maree descend et le bateau va etre coince. Un merveilleux moment.
Le soir on fait la connaissance de Maria, une habituee de l'endroit qui est revenue par surprise. Elle a pas mal voyage dans sa vie et nous raconte durant la soiree des episodes bien marrants et d'autres flippants de ses voyages. On est tous ensemble au resto, avec un lever de lune sur la baie extraordinaire. C'est la pleine lune, il fait donc limite clair dans la nuit. C'est magique.

Le lendemain , mardi 2 fevrier, on loue une moto et partons en balade a la decouverte de l'ile, on trouve une petite baie au nord trop belle, on s'installe sous un cocotier, Didier trouve une noix de coco parfaitement mure par terre, elle a du tomber dans la nuit, il entreprend donc de la casser et de faire un petit trou pour en boire le lait a l'interieur. Il se transforme donc en Mac Gyver, on a pu le voir pendant l'heure qui a suivi comme Cromagnon, en train de taper sa noix de coco sur une pierre, il a ensuite de taper la pierre sur la noix de coco, puis s'est finalement muni de son opinel. C'est dur, une noix de coco. Il y est finalement et comme toujours parvenu, monsieur avait meme une paille dans son sac! On a donc pu se regaler d'un delicieux lait de coco frais. Ensuite il a fallu l'ouvrir en deux pour decouper la chair. Avec l'opinel ce fut chose aisee, et on s'est regale de noix de coco toute la matinee.

La mer est delicieuse, mais moins limpide que plus au sud parait-il, on ne voit donc pas parfaitement a travers, et quand on nage quelque chose pique la peau et fait des boutons qui grattent. On apprendra que ce sont des moustiques d'eau. Il y en a vraiment partout, ici. Meme dans l'eau!

On va manger un bout sur une terrasse, puis continuons l'apres-midi la balade cote ouest, ou se trouve la mangrove.
On revient ensuite a l'hotel et passons le reste de la soiree a discuter avec notre petit groupe, comme en famille.
Une fois encore, ce soir on assiste a un lever de lune exceptionnel, on n'avait jamais vu ca de notre vie, c'est enorme!

Mercredi 3, reveil a 8h, en route pour Koh Samui! On reprend bus, bateau puis a nouveau bus et finalement un taxi qui nous conduit a l'aeroport de Krabi, tout petit aeroport ou l'on prend un vol pour Koh Samui, situe sur la cote est. Didier commence ses cours de plongee apres demain a Koh Tao, donc on dormira ce soir a Koh Samui et demain matin on prendra le bateau pour Koh Tao. On n'a pas d'hotel et devons attendre une heure et demi pour notre avion, on va donc sur internet (120 baths la minute, soit 2.4 euros, compare a 20 baths dans le nord, ca change! Vive le tourisme!!!) afin de trouver un hebergement pour ce soir sur Koh Samui. On decide de se prendre un bel hotel - de toute facon il n'y a plus que ca sur l'ile, qui s'est enbourgeoisee pour accueillir familles et touristes "pro all-inclusive" - le long d'une plage au nord, pres de l'embarcadere ou se trouve le bateau de demain pour Koh Tao.
A 13h30, il est temps de monter dans notre avion de la compagnie Bangkok Air, on descend sur le termac et apercevons un petit bui-bui a helices. Bangkok Air ecrit dessus, Omondieu c'est notre avion. 17 rangees de 2x2, donc 68 places en tout. Omondieu j'ai les boules. Mais ou est sa maman???!!!
Meme si le service est nickel chrome (on recoit un sandwich et a boire durant le vol, tu peux toujours te brosser pour recevoir quelque chose de gratuit avec Air Asia), l'avion est vraiment trop petit. C'est parti, les helices se mettent a tourner, ca fait un boucan d'enfer, on sue des pieds, des mains, de partout, on a les j'tons!
Le decollage prend 2 minutes, on monte en pique, on tourne quasi a angle droit, ca bouge, on ressent a mort les turbulences, j'ai l'estomac dans les tongs... On ne monte pas haut, vu que le vol va durer 35 minutes, on reste donc a 4000 metres au lieu de 11000 d'habitude. Pour atterrir meme topo, on ressent tout beaucoup plus fort, on sue quand le commandant doit s'y prendre a deux fois pour ouvrir les trains d'atterrissage, mais on atterrit sans encombre a Koh Samui. Ouf. On arrive dans notre hotel l'apres-midi, le Hutcha resort, qui n'avait plus de chambre standard, ils nous ont donc fait un prix sur les villas superieures... On s'attendait a un pur bungalow, on a eu... l'equivalent d'une chambre standard partout ailleurs, sauf qu'ici on est a Samui, et qu'a Samui, pour le meme standing, tu dois payer 10 fois plus cher qu'ailleurs. Une riviere puante coule devant notre balcon, et la plage est vraiment nulle (sans etre difficiles, vraiment elle n'est pas top), et la rue dans laquelle se trouve l'hotel est bordee de restaurants, hotels et internet cafes. C'est bonde Koh Samui, que des touristes, des pancartes et des affiches partout, tu ne vois plus un bout de plage de la rue principale, tout est envahi par le beton et les locaux sont de mauvaise humeur, a force de voir des ploucs toute la journee. on deteste. Ouf on part demain!

Jeudi 4 fevrier, on est bien contents de quitter l'ile qui, du peu qu'on en a vu, ne nous a pas du tout plu. On prend un ferry qui nous amene a Koh Tao. Il est 16h et quelqu'un de l'hotel nous attend au port et nous conduit au Seashell Resort, qui nous a ete conseille par une nana a Sukhotai. L'hotel est lie a un club de plongee, le Seashell dive, avec lequel Didier va passer son PADI Open Water, certificat de plongee en d'autres mots. Comme il prend ce cours, on recoit l'hebergement au Seashell resort gratuitement! C'est nickel. On recoit un petit bungalow avec ventilo et salle de bain nickel.
Koh Tao, c'est tout de suite autre chose que Koh Samui. L'ambiance est mille fois meilleure, tatouages et piercings sont de rigueur, et ce n'est pas du tout aussi construit que Samui. On voit la plage! Et elle est belle. Eau turquoise, sable blanc. Parfait. On fait connaissance avec les instructeurs, ultra sympa, qui nous conseillent plein d'endroits ou manger et boire un verre. Didier commence ses cours demain apres-midi, donc on a le temps d'aller sur la plage, se balader dans la ruelle principale.
Au soir, on se rend au Cafe del Sol, ou l'on mange un steak sublime avec un gratin de pommes de terre divin. Vive la viande rouge!

Vendredi 5, matinee a la plage puis Didier va a son cours et je me balade dans le centre, petite seance de shopping et bronzette a la plage! Au soir on mange un bon plat de pates au Porto Bello, delicieux.

Samedi 6, journee theorique pour Didier, et farniente pour moi. J'avais lance l'idee de tenter un bapteme de plongee, mais ayant essaye 3 minutes de respirer avec le detendeur de Didier cet apres-midi dans la piscine pendant sa pause, il n'ya  tout simplement pas moyen. Je n'arrive pas a respirer par la bouche sans paniquer. La plongee, ce n'est pas pour moi! Vive le snorkelling! (avec gilet de sauvetage, top honte mais top confort!)
Didier lui prend carrement son pied. Eleve assidu, il etudie le soir apres ses journees bien chargees. Chapeau!
Apres ses cours, on discute le coup avec ses profs, qui nous parlent des Similan et des iles Surin, deux archipels ultra proteges et classes parmi le top 10 des plus belles iles au monde. Il faut dire que cela fait deux semaines que je suis en contact avec des agences qui proposent des croisieres plongee OU snorkelling dans ses archipels, et soit dans l'un, soit dans l'autre, et il se trouve que Seashell Dive est en partenariat avec Scuba Adventure, qui propose une croisiere dans les similan ET les surin, pour plongeurs ET snorkelers!!! C'est tout ce qu'on recherchait! Allez, on se fait cette petite folie la, on booke la date! On part en mer le 9 fevrier pour 4 jours de croisiere dans ces iles de reve!!!
Le soir, on va souper en amoureux chez Hippo, un delicieux resto ou Didier se retape un steak bien meilleur qu'au Cafe del SOl, et moi une salade de boeuf grille aux legumes et feta. Divin!

Dimanche 7 fevrier, les choses serieuses commencent, Didier passe son gros examen au matin, puis part en mer pour deux plongees a 12 metres. L'examen est reussi!!! 100% et 90% pour les deux tests! On part vers midi et demi en bateau avec 16 autres plongeurs, et pendant que tout ce beau monde fait des bulles sous l'eau, j'embarque mon masque et mon tuba, operation flottage a la surface! Le premier site est vraiment bof, visibilite mauvaise et pas grand-chose a voir, autant pour Didier que pour moi, mais le deuxieme site est meilleur, moi je me regale, des centaines de poissons curieux et aux milles couleurs viennent pres de moi et nagent tout autour de moi, je vais meme chercher des biscuits sur le bateau et reviens en mer, et c'est la folie!!! Des milliers de petites nageoires frenetiques se ruent sur les bouts de biscuits, je dois meme m'en ecarter, car je derange!
Les coraux ne valent pas ceux de Bali, mais je trouve un enorme corail champignon avec sur sa tete des gros tas d'anemones a tubes ou se cachent et jouent des dizaines de petits Nemo, pas rayes orange et blanc, mais rose corail avec une ligne blanche sur la dorsale, magnifique!!!

Le soir, on rentre bien nazes, demain Didier doit se lever a 5h50 (je vous jure) pour partir en mer a 6h30, pour plonger parmi les requins bouledogues!!! J'attends actuellement son retour, en esperant qu'il en aura vu!
Nous partons cet apres-midi pour rejoindre Khao Lak, de nouveau sur la cote ouest, ou nous partons demain soir en croisiere!!!

Photos des iles partie 1: ICI

La suite de ces aventures insulaires a notre retour de croisiere!!! Preparez-vous, car ca va etre du lourd!!!

a bientot,

Lo et Did

Publié dans Thailande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
<br /> Recoucou!<br /> <br /> Je viens juste de lire le commentaire de "papou" suite à votre article sur Chiang Mai. C'est étonnant  et comique : nous avons eu la même idée (publier vos photos et commentaires...) et avons<br /> utilisé le même smiley (...). Coïncidence qui doit peut-être signifier quelque chose...?<br /> A bientôt,<br /> Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Les grands esprits se rencontrent... :D<br /> <br /> je t'embrasse!<br /> <br /> <br />
F
<br /> Coucou Laurane et Didier...<br /> C'est toujours un plaisir de lire vos commentaires et d'admirer vos superbes photos. Cela nous donne un aperçu plus que positif de toutes les belles (je devrai dire merveilleuses) choses que vous<br /> voyez et que vous vivez... Il faudrait peut-être envisager de réaliser un "carnet de voyages" à votre retour... Pourquoi pas? A réfléchir...<br /> En tous cas, profitez bien de tout cela car le retour à notre réalité risque d'être peut-être un peu difficile <br /> ...<br /> Félicitations à Didier pour ses exploits!<br /> <br /> Gros bisous à tous les deux...<br /> Françoise<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Merci Ma chere tantine! On profite a 100%, donc on vous reserve des anecdotes pour le retour, vous ne savez pas tout encore! :)<br /> Pour le carnet de voyage, j'y reflechis serieusement... Avec tous mes ecrits et l'experience que j'ai acquise, je realise qu'il y a peu de gens qui aimeraient se lancer et ne le font pas car ils ne<br /> savent pas comment s'y prendre... Ca serait une idee! A voir...<br /> Je t'embrasse treees fort et ai hate de te revoir, ainsi que Mamie et Sophie!<br /> <br /> <br />