Des bulles et des bulles au paradis...

Publié le par Looo

OUUUIIIIII !!!

Il a vu des requins bulldog! Et plus d'un, donc cinq en realite! Memorable. Impressionnant.

On est donc parti apres cette belle et derniere plongee avec le Seashell Divers de Ko Tao, direction la petite bourgade de Chumphon, d'ou un bus nous attend demain pour nous emmener a Khao Lak, point de depart de notre croisiere de ouf dans les Similan! On arrive donc a Chumphon apres une super traversee de deux heures a bord d'un catamaran rapide, et logeons chez Suda, petit bout de femme qui gere son affaire avec brio. Notre chambre est quelconque mais parfaite pour une nuit, proprete au rendez-vous. On apprend par Suda - qui vend aussi des tickets de bus et de bateau - que le ticket qu'on a paye 700 baths sur Ko Tao, elle nous le vendait au prix normal, a savoir... 380 baths. Aaarggh. Vive le tourisme. Soiree tres calme, Didier a mal a une oreille depuis la traversee en bateau, on verra ce que ca donne demain, mais ca serait moche qu'il se tape une otite la veille d'une croisiere de plongee!!!

On vient nous chercher le lendemain, mardi 9 fevrier, pour nous conduire au bus. Bus en effet ce qu'il y a de plus banal, trajet atroce de cinq heures entoures de locaux vomissants dans des sacs plastiques (ils ne supportent aucun transport!!)
Didier a super mal a son oreille. Top. A peine debarques a Khao Lak - qui est vraiment laide ceci dit, une longue route droite avec des 7/11 et des pizzeria tout le long... - on se rend chez Scuba Adventure, afin d'exposer notre probleme, et sommes rassures quand ils nous affirment qu'il y a possibilite de reporter la croisiere a plus tard. Bon, allez clinique!
On a trois heures pour se decider. Le medecin nous recoit, et apres 3 minutes d'auscultation, annonce que Didier... peut plonger!!! Il a en fait un debut d'infection dans l'oreille externe, donc gouttes et antibio (encore! On a bien demande les effets secondaires, et sa confirmation que le medicament n'allait pas etre altere avec la pression durant la plongee, aucun probleme selon Doc!) Bonheur. On peut partir. On revient donc au shop de plongee leur confirmer notre presence, et patientons le temps que tout le monde arrive.A 19h, on embarque vers l'embarcadere, ou nous disons adieu a nos tongs avant de monter dans le bateau, des dernieres etant releguees dans un grand sac poubelle. 4 jours et 4 nuits pieds nus!
Gros briefing de depart donne par Vic, une femme au caractere bien trempe ("c'est toi tout crache", d'apres Didier...) mais vraiment geniale (eh... Il avait raison! :D) qui nous explique le deroulement de ces quatre jours de folie. En gros, ca va etre plongee-manger-dodo-plongee-manger-dodo-plongee-manger-detente-dodo-plongee-manger-dodo!
Les plongeurs doivent boire au minimum 4 litres d'eau par jour, en raison de l'effort physique et de la chaleur.
Le bateau est juste splendide, une toute autre categorie que notre raffiot indonesien! Grand pont - aire de repos, ou l'on mange et nous reposons entre les spots, grand sun deck au-dessus ou se dorer la pil' sur de gros matelas, et nos chambres au pont inferieur, vraiment du luxe, belle cabine double avec airco ET de la place pour poser nos sacs!!! La classe!!! Juste le lit qui est decoupe d'une facon vraiment etrange...

La premiere nuit se passe sans encombres, il faut bien sur se rehabituer a la mer, mais on dort assez bien jusque 7h le lendemain, ou nous sommes reveilles par un toc-toc "Goooood mooorning!!!" de Victoria. Premier briefing de la journee, petit dej leger, toasts et cafe, et a l'eau! Didier a commence ses antibio hier, ca a l'air d'aller! Pour ma part, j'enfile combi, masque,tuba et palmes pour decouvrir les eaux translucides des Similan vue d'en haut... Et qu'est-ce que c'est beau!!! Une clarte etonnante, plein de poissons partout! Apres une cinquantaine de minutes, on remonte au bateau, affames! Le deuxieme petit dej -pour certains - est servi - bon j'avoue, pour moi aussi... - et on se regale d'oeufs sur le plat, de bacon, de fruits, croissants et baguettes toastees... Un delice!
Ensuite repos oblige de deux heures avant la deuxieme plongee. car il faut etre vigileant a la quantite d'azote dans le sang qui s'amplifie avec la pression due a la profondeur... Donc pour eviter ce qu'on appelle la maladie de decompression, il faut un certain temps de repos entre chaque descente dans les abysses... L'oreille de Didier est completement bouchee et il n'entend rien, et il se sent patraque. Aie. Bon, on attaque la deuxieme sortie, premiere d'une longue serie de plongees a 30 metres de fond. Le snorkeling pour moi fut divin, j'ai pu nager avec une tortue! Pour Didier, ce fut l'angoisse, les 30 metres sont apparemment plus impressionnants, de plus son probleme d'oreille l'a vachement gene dans l'eau, et il a ete frappe de plein fouet par la narcose a l'azote, sensation d'etre saoul et de ne plus rien gerer... Un peu l'angoisse, a une telle profondeur!
Pause midi, riz, curry de poulet - "medium spicy", mon oeil! - gambas sautees aux brocolis et carottes, salades... Miam!
Apres le lunch, on nous depose sur une splendissime plage de sable blanc poudreux comme de la farine, si doux qu'on aimerait enfouir sa tete dedans... Une eau cristalline variant de turquoise, cyan, indigo, marine a emeraude... et des petits cocotiers... Une splendeur. On est scotche par la texture inouie du sable, quand on apprend qu'il se compose a 90 % de caca de poisson-perroquet, qui se nourrit de corail et defeque cette poudre blanche... Mouais. Moins glam. Qu'importe, je l'adore quand-meme, mon sable. Ce mini retour a la terre ferme fait le plus grand bien a Didier qui reprend ses esprits et decide alors d'arreter son traitement antibio, qu'il juge etre le coupable de sa sensation de planage constant. Bon, il est l'heure de la 3eme plongee, une facile a "seulement" 24m, parfait pour Didier qui reprend confiance. Ouf. en snorkeling, on apercoit le serpent le plus venimeux du monde, un petit blanc et noir...
Vers 18h, derniere plongee de la journee, de nuit, avec torches. Super d'apres Didier! Ensuite souper et dodo, on pique du nez, il est 21h.

Jeudi 11 fevrier, reveil a 7h par Victoria, en forme pour attaquer le rocher de la Tete de l'Elephant. En pleine mer, entre deux iles. Donc pas de snorkeling possible, trop profond pour y voir quelque chose. Tant pis! Petit bain de soleil au calme en attendant leur retour. Plongee superbe, pour changer!
Rebelote comme hier, on nous conduit a une baie  epoustouflante, ou l'on va se reposer et snorkeler a notre aise. On part a la recherche des tortues, en masse a cet endroit, mais ce seront ceux restes au bateau qui auront le plus de chance, une tortue vient nager avec eux a cote du bateau! on rate ca... Les plongees de la journee s'enchainent, beaucoup de courants sur les sites, donc en snorkeling on se fait emporter comme des plumes! Requin leopard, lion, scorpion, poissons-perroquet, papillon, ange, clown, tout est la, sous nos yeux ebahis. La 3eme plongee de la journee a lieu a Koh Bon, a l'extreme nord de l'archipel, repere des raies manta! On les attendra de palme ferme pendant une heure, sous et sur l'eau, mais elles ne daigneront pas montrer leur nez... On a tout de meme eu la chance d'apercevoir un poisson napoleon gigantesque. Comme hier, la journee se termine par une night dive puis le souper.
C'est juste apres ce dernier que le capitaine met les moteurs a fond les ballons pour rejoindre l'archipel des Surin, les vagues sont fortes, et le bateau plonge dedans, ce qui nous remue bien... Avant, arriere, avant, arriere, avant, arriere... Burp! Mal de mer du feu de Dieu! Malgre le Touristil, c'est dire! Sur le bateau, c'est l'hecatombe, ca vomit, ca s'ecroule par terre, pour ma part ce sera une focalisation intense de deux heures et demi sur un bouton de gilet de sauvetage. Mais c'etait moins une. On arrive enfin vers 22h en eau plus calme, ou on jette l'ancre pour la nuit. Nuit horrible, j'ai tangue durant des heures, l'estomac a l'envers... Arrrfff, c'est horrible cette sensation.

Vendredi 12, troisieme jour de bulles, reveil a 6h45, pour affronter Richelieu Rock, site de plongee figurant parmi les 10 plusb beaux spots sous-marins du monde... A l'eau! Pour nous aussi, le rocher a une protuberance jusqu a la surface, donc on peut aller lorgner les petits - et gros- poissons... L'eau est d'une clarte optimale! On admire une murene geante qui se fait recurer la langue par des petits poissons bleu fluo, des poissons multicolores qui nagent partout autour de nous, des anemones, coraux mous, gorgones... bref c'est la folie. Et apparemment ce n'est rien compare a la plongee, qui fut fantastique! Des milliards de choses a voir, en bas. Ca grouille de vie!
il y aura en tout trois sorties plongee sur ce meme site tant il est vaste. En fin d'apres-midi le bateau se remet en route vers Koh Tachai, qu'on avait quitte hier soir sous des vagues affreuses, ici la traversee se passe a merveille, je m'effondre sur le sun deck! Souper et longue discussion sur Bali, puis dodo. 21 heures, pour ne pas changer.

Samedi 13 fevrier, dernier jour deja! Apres une nuit de reve ou l'on dort comme des bebes, on est reveille a 6h30 pour attaquer les deux dernieres plongees de la croisiere, deux dernieres chances d'apercevoir les mantas!!! Eh bien on aura la malchance avec nous, car elles ne seront pas au rendez-vous... On se consolera avec des pancakes. Voila.
L'apres-midi se passe a naviguer vers Khao lak que nous avions quitte 4 jours plus tot, on refait les sacs et profitons de nos derniers instants de brise marine.
Une fois les adieux faits, on nous conduit a la case depart, retour a Phuket town, chez Olivier, pour embarquer des demain vers une ile lointaine et calme... Ko Hai!

On y arrive donc le lendemain, dimanche 14 fevrier,  apres cinq heures de bus atrocissimes, sans airco, avec le bus bonde de Thai cases entre les rangees de siege, sur l'allee centrale, parques comme des sardines, bebes aux bras pour certaines, dans une chaleur insoutenable, a friser le malaise. On arrive a la gare de Trang, pour apprendre qu'on aurait du s'arreter au centre-ville... On retourne donc au centre sur des motos-taxi, nos sacs au dos, pour arriver au bureau des minibus nous amenant a l'embarcadere de Pak Meng, ou l'on doit prendre un bateau pour Koh Hai! Mamamia quel trajet! On arrive a l'embarcadere, et l'on apprend que les seuls bateaux faisant la traversee sont des long-tails prives, qui demandent... 1200 baths la demi-heure de traversee!!! AAAaaaah!!! Pas d'autre choix, ces canailles fixent leur prix, et comme il n'y a pas de locaux vivant sur cette ile, pas de transports publics bon-marche.... Long-tail, donc. On arrive a Koh Hai, il est 18h, et nous n'avons pas d'hotel. Apres une bonne heure de recherche le long de la plage, on se resigne a aller dans le moins cher de l'ile, Koh Hai Villa, qui demande 850 baths pour une chambre insipide et sans charme aucun, ou l'elctricite se coupe automatiquement de 6h30 a 18h30. Le reste frisait les 3500..... C'est qu'on realise que ca a son prix, d'etre sur une ile au calme! Tout est si cher!
On passe deux jours sur l'ile, a se balader et profiter de la mer qui, disons-le, est belle.
Le jeudi 16, planning d'enfer, puisqu'on part en excursion snorkeling le matin dans les iles alentours, puis un speed-boat vient nous chercher direction Koh Lipe! On part en long-tail boat pour une matinee de snorkeling, sauf que la mer est super agitee aujourd'hui! Premier arret: on enfile le masque, les palmes ( le gilet...) puis sautons a l'eau! Sauf qu'il n'y a strictement rien a voir la-dessous... Visibilite archi nulle et ni un corail, ni un poisson! Quelle bonne blague... Les autres sites ou notre capitaine s'arrete sont du meme accabi, absolument rien a voir. On s'arrete en chemin sur l'ile de Ko MUk, ou l'on decouvre une petite cavite dans la roche, ou s'engouffrent des dizaines de gens en gilet de sauvetage orange: bienvenue a la grotte d'emeraude! On ne s'attendait pas une cavite si minuscule, je me sens deja mal rien qu'a la regarder... On s'approche, on y rentre, on est dans une grotte! La lumiere passe faiblement donc toute l'eau autour de nous est turquoise-emeraude, c'est magnifique, on baigne dans la penombre... Bon mais c'est pas tout! Il faut y entrer, dans cette grotte! 80 metres a parcourir a la nage dans un noir total. Au S'coooouuuurs!!! Bon allez c'est con de rater le bout du tunnel, je tente. J'ai mon gilet, je flotte. On se joint a une des longues queues leu-leu de Thai en vacances venus visiter ladite grotte, qui se cramponnent l'un a l'autre par une boue de sauvetage... On se met dans la file, 3 guides nous accompagnent, avec des lampes de poche... Tout doucement ca s'assombrit, il fait de plus en plus noir, c'est d'un impressionnant... Je fais l'erreur de regarder derriere moi et vois la petite cavite d'entree baignee de lumiere devenir de plus en plus petite, de plus en plus lointaine... Et c'est le noir. Et ca ne va pas du tout. Panique a bord! J'angoisse, il fait trop noir, la grotte est trop petite, trop basse, ca avance trop lentement, je ne sais plus respirer, il faut que je retourne vers la lumiere, c'est plus fort que moi. Vive la claustrophobie! Je nage donc frenetiquement vers le "hall d'entree", decue de moi mais fataliste; je n'aurais pas pu continuer dans ce noir total. j'attends alors Didier qui lui a continue, en baignant dans cette grotte turquoise... Il revient un quart d'heure plus tard, et me raconte que le passage dure donc 5 minutes dans le noir complet, puis qu'on debouche ensuite dans un lac ceint de falaises hautes de 70 metres, par lesquelles passent les rayons du soleil, qui donnent a l'eau cette couleur emeraude... C'etait superbe apparemment. Seule et unique chose vaillant la peine de l'excursion, donc. On rentre dans une mer dechainee vers l'ile, on a 10 minutes pour prendre notre douche et terminer nos sacs avant l'arrivee du bateau... L'estomac a l'envers avec la mer agitee... Et le bateau aura une heure de retard, on devra meme embarquer a nouveau sur un long-tail qui nous conduit pres de l'ile de Ko Ma, ou on fera un transfert de bateau en pleine mer... Typiquement thailandais, ca... Et pour decouvrir que le speed-boat, etant a l'origine construit pour accueillir 30 personnes, en contient bien 50, donc 20 de plus qui doivent s'accrocher a ce qu'elles peuvent pour tenir debout quand le bolide fonce sur les vagues. Cool. Typiquement thailandais aussi, ca. Heureusement on se fait une place a l'avant du bateau, entre tous les bagages, et on passera 2 heures de traversee vrombissante assis a contempler la mer.
On arrive enfin a Koh Lipe a 17h, et on hallucine: une mer translucide et turquoise, des plages de sable blanc, Bonheur! On nous depose sur une plateforme a 30 metres de la plage, juste pour nous faire encore payer 50 baths de plus chacun pour embarquer dans un long-tail qui nous depose sur ladite plage, donc. On commence a saturer, de ce cote commercial ou tout s'achete typique du sud de la Thailande. Tout est bon pour nous pomper de l'argent. Bref. On debarque donc sur la plage d'Ao Pattaya, la plus developpee de Koh Lipe, et partons a la recherche d'un hotel. Ici tout est full ou bien trop cher, ou alors vraiment cher pour un truc pourri. On decide d'aller tenter sur Sunrise Beach, de l'autre cote de l'ile, il est bientot 18h, on est claque, ereinte et on veut juste se poser. En chemin, on decouvre la pancarte du Jack Jungle, dont j'avais lu de bonnes critiques sur le net, et on decide d'aller les voir. Ils ont justement une chambre! L'endroit est superbe, au milieu de la jungle, ils ont plusieurs grands bungalows construits a partir des arbres presents, donc quasi rien n'a ete coupe pour la construction, plusieurs de nos poutres etaient des arbres! On a un superbe bungaloz tout en bois avec une jolie terrasse ou flotte un hamac, et une grande salle de bain en plein air ou se refugient plein de petites grenouilles. La douche est en bambou et le pommeau est une noix de coco trouee! vive la jungle. C'est super calme. On mange au resto de l'hotel, on se regale de curry et de nouilles delicieuses, puis allons passer le reste de notre soiree au calme, a la chambre.

Mercredi 17 fevrier, apres un bon petit dej, on se met en route vers Sunrise beach en quete de trouver notre petit hotel de charme avec vue sur la mer. On sera bien decus! On tombe sur une plage decharge, remplie de bouts de verre et autres dechets, ou se calent des dizaines de bungalows a la chaine, sans aucun charme. Seul le bout de la plage est magnifique, il se transforme en petit lagon turquoise borde de sable blanc... Mais c'est tout! Pas d'hotel. On restera donc chez Jack. On continuera notre decouverte de l'ile et terminerons la soiree par un delicieux barbecue de poisson et gambas sur la plage.

Jeudi 18, on se leve de bonne heure, car on accompagne quatre Francais rencontres sur le speed-boat en sortie snorkeling pour la journee, on a loue ensemble un long-tail qui nous emmene visiter les plus beaux spots. On embarque picnic, boissons, fruits et partons a 10h. on passe une journee excellente, a decouvrir des coraux magnifiques et bien preserves, des criques trop belles, bref un super bon moment! La mer fut un lac toute la journee, donc d'une transparence optimale.
Retour sur Koh Lipe a 16h, on termine cette belle journee par un pancake de ouf au Thai Pancake Shop, puis decidons de nous retrouver au peace & love bar, sur la plage, apres une bonne douche... On y prend l'apero ensemble, puis allons manger dans un autre resto de poisson au personnel atroce, le poisson l'etait aussi d'ailleurs. Un autre couple se joint a nous au diner et on termine la soiree au peace & love bar, a discuter tous ensemble devant un show de jongleurs de feu. Excellente journee et delicieuse soiree, poiscaille mise a part!

Vendredi 19 et samedi 20, on profite de la plage, du soleil et de la mer d'Andaman, translucide et etincelante comme du cristal. Farniente, farniente!!!

Photos aquatiques: ICI

Les photos au-dessus du niveau de la mer suivront prochainement, connexion pauvre et surtout mega chere ici, sur Koh Lipe! On reprend la route demain vers Koh Phi Phi, ou on espere que la connexion sera plus abordable...

A bientot, et ce n'est plus qu'une expression desormais!!!

DideLo

Publié dans Thailande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> Bonjour,<br /> <br /> Je souhaite éventuellement échanger un article ou un lien entre nos 2 sites respectifs http://voyage.malaysiaveo.com<br /> et http://bamata-trip.over-blog.com/ pour améliorer la visibilité réciproque de nos sites et suivre le nouvel algorithme de Google pingouin.<br /> <br /> Voici l'URL de la page sur laquelle je souhaiterais insérer le lien de votre site: http://voyage.malaysiaveo.com/guide-malaisie/blog-c-81.html<br /> <br /> Accepteriez-vous de faire l'échange?<br /> <br /> Cordialement,<br />
Répondre
F
<br /> <br /> merci<br /> <br /> <br /> j ai bien ri et je pars en janvier<br /> <br /> <br /> je sais tout!!!<br /> <br /> <br /> attention aux serpents !!<br /> <br /> <br /> merci flo<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Coucou les petits belges!!<br /> <br /> <br /> J''espére que vous allez bien depuis jeudi et que vous vous plaisez sur koh phi phi.on pense à vous et malgré le peu de temps qui vous reste à profiter de ce<br /> beau pays,nous aimerions bien être à votre place!!!pour nous la reprise a été difficile et l'aclimatation l'est encore!!<br /> on vous embrasse<br /> <br /> à bientot<br /> <br /> bon j'ai un souci avec la police "(d'écriture)", l'essentielle c'est que le message passe.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> Hellooooooooooo!!!<br /> ca fait plaisir d'avoir de vos nouvelles!!! on espere que le choc n'a malgre tout pas ete trop rude... mais quand on passe deux semaines sous les tropiques, dur dur de se remettre dans le<br /> metro-boulot-dodo bien typique de chez nous... Alors imaginez apres pres de cinq mois!!! C'est l'angoisse... Enfin, les proches et les amis seront la pour nous faire oublier le froid! :D<br /> Koh Phi Phi super! on est tres loin de l'agitation du centre, qu'on ne ressent qu'au passage des long tail boats devant notre plage... Mais petite baie privee, au calme, avec un spot de snorkeling<br /> epoustouflant juste devant! Et ce matin on a ete foule le meme sable que Leo Di Caprio a frole de ses petits pieds pendant le tournage du film La Plage, et ca en jetait!<br /> <br /> Cette rencontre avec vous deux ainsi que Fab et Rosa fut un regal pour nous, en esperant un jour vous recroiser... A BAli, qui sait!!! ;)<br /> <br /> a bientot!<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Tout baigne pour vous! On se régale des yeux de voir tous ces poissons à défaut de pouvoir les griller sur un BBC...Coco fifi, cela vous rappelle quelqu'un?!...<br /> <br /> A très bientôt, le décompte est effectivement lancé ^~^<br /> <br /> <br />
Répondre